+33 4 79 34 92 15
Article 0

Vêtements Sapeurs Pompiers

Découvrez notre gamme d’EPI destinée à la lutte contre les risques incendie et industriels. Grâce à notre usine de production, nous proposons plusieurs ensembles d’interventions fabriqués et certifiés aux normes respectives EN 11612 et EN 1489.

Nous distribuons et commercialisons les produits dans toute la France, Afrique, Suisse Française, Dom-Tom … Pour plus d’infos, nous vous invitons contacter le service commercial disponible de 8h à 17h.

100% Satisfaction

Garantie

Livraison Offerte

à partir de 400€ d'achat

Service client

8h00-12h/13h30-18h00

Paiement en ligne

Sécurisé

Bon à LIRE

Certifications EPI Sapeurs-pompiers :

Les normes EN 469 et EN 659 encadrent les exigences générales minimales requises des vêtements de protection individuelle et des gants de protection pompiers dans le cadre de la lutte contre un incendie ou dans des zones présentant un risque de chaleur et/ou de flamme.

Ces normes pompiers traitent de la conception du vêtement ou du gant pompier et des niveaux de performances minimales des matériaux utilisés.(résistance thermique, par exemple)

L’équipement réglementaire d’intervention feu comporte donc en général :

  • Un casque sapeurs-pompiers
  • Une tenue d’intervention incendie composé d’une veste et d’un pantalon
  • des gants sapeurs-pompiers
  • Des chaussures ou bottes de protection

Le port de l’ARI  (Appareil Respiratoire Isolant ) peut également être indispensable lors de certaines interventions incendie.

Les exigences essentielles de la tenue d’intervention incendie portent sur  :

La protection thermique du sapeur-pompiers comportant des tests de :

  • Comportement à la flamme
  • Chaleur (Convective, radiante, de contact)

La protection mécaniques du sapeurs pompiers , notamment avec des niveaux contre :

  • L’ abrasion
  • La coupure
  • La déchirure
  • La perforation

En somme, chaque type d’intervention requiert un équipement différent, qu’il s’agisse d’opérations de désincarcération, de sauvetages, d’interventions en milieu aquatique, etc.

 

Description métier :

Le sapeur-pompier intervient sur des sinistres et des accidents variés. Dans tous les cas, le maniement du matériel d’incendie est évidemment de rigueur, de même que les gestes des premiers soins, sur place ou en ambulance.

Les missions des pompiers, difficiles et pénibles, présentent des risques importants. La fréquence et la nature de leurs interventions, les stratégies d’action et de prévention les obligent à utiliser des moyens différents selon les zones à protéger : mer, montagne, sites industriels à haut risque chimique ou nucléaire, grands centres urbains, petites communes…

À Paris et dans les départements limitrophes (Hauts-de-Seine, Val-de-Marne, Seine-Saint-Denis) ainsi qu’à Marseille, les pompiers sont des militaires. Sur le reste du territoire, ce sont des pompiers civils qui dépendent des collectivités locales et relèvent du ministère de l’Intérieur.

Les pompiers militaires travaillent soit pour la Brigade des sapeurs-pompiers de Paris (BSPP, dépendant de l’armée de terre), soit pour le Bataillon des marins-pompiers de Marseille (BMPM, dépendant de la Marine nationale). Ils peuvent être affectés dans les unités d’instruction et d’intervention de la sécurité civile et dans le groupement des moyens aériens de la sécurité civile.

Parmi les pompiers civils, on distingue les professionnels et les volontaires, de loin les plus nombreux. Les professionnels sont des fonctionnaires territoriaux, tandis que les volontaires remplissent leur mission tout en exerçant leur propre métier en parallèle.

Qu’ils soient professionnels ou militaires, les sapeurs-pompiers sont astreints à un service de 24h ou de 48h d’affilée pour pouvoir intervenir à tout moment. Cette permanence est compensée par un système de repos.

Le mode de vie des sapeurs-pompiers professionnels et celui des militaires sont voisins (casernement, hiérarchie, grades…). Les pompiers volontaires, de leur côté, doivent organiser leur vie afin de pouvoir se libérer immédiatement en cas d’alerte. Ils participent aux entraînements et aux tours de garde.

 

Que signifie la certification SOLAS ?

SOLAS est l’acronyme de Safety OfLife At Sea. SOLAS est un ensemble de normes internationales établies au sein de l’IMO, publiées pour la première fois en 1914, à la suite de la catastrophe du Titanic. Aujourd’hui, la SOLAS réglemente les aspects fondamentaux de la sécurité des navires effectuant des voyages internationaux, tels que la stabilité, les machines, les installations électriques, la protection contre l’incendie et les dispositifs de sauvetage. L’objectif principal de la convention SOLAS est de spécifier des normes minimales pour la construction, l’équipement et l’exploitation des navires.

Nous rappelons que l’IMO, en tant qu’institution spécialisée des Nations unies, est l’autorité mondiale chargée de fixer les normes en matière de sécurité, de sûreté et de performance environnementale du transport maritime international.

Le règlement d’application (UE) 2019/1397 de la directive MED rassemble toutes les références législatives et réglementaires utiles pour la certification CE et la mise sur le marché européen des équipements marins. Pour chaque élément MED, les exigences (SOLAS et IMO) en matière de conception, de construction et d’efficacité sont indiquées, ainsi que le test des normes prévu par les instruments internationaux (normes ISO, EN).

Les règles de la convention SOLAS et les résolutions et circulaires de l’IMO relatives aux appareils respiratoires isolants sont énumérées, avec les normes d’essai correspondantes, dans le point MED/3.7, tandis que les références des respirateurs pour les évacuations d’urgence (EEBD) sont énumérées dans le point MED/3.41

PLUS D'INFORMATIONS ?

VOUS AVEZ UN BESOIN SPÉCIFIQUE?