+33 4 79 34 92 15
Article 0

Gilets & Chasubles

Découvrez notre gamme gilets & chasubles destinée à la lutte contre les risques incendie et industriels. Grâce à notre usine de production, nous proposons plusieurs types de produits.

Nous distribuons et commercialisons les produits dans toute la France, Afrique, Suisse Française, Dom-Tom … Pour plus d’infos, nous vous invitons contacter le service commercial disponible de 8h à 17h

100% Satisfaction

Garantie

Livraison Offerte

à partir de 400€ d'achat

Service client

8h00-12h/13h30-18h00

Paiement en ligne

Sécurisé

Bon à LIRE

UN VÊTEMENT DE TRAVAIL HAUTE VISIBILITÉ, QU’EST-CE-QUE C’EST ?

Considéré comme un équipement de protection individuel (EPI), un vêtement haute visibilité peut être une veste comme un gilet ou encore un pantalon. Presque tous les types de vêtements peuvent être haute-visibilité, le plus connu étant le gilet de signalisation, obligatoire dans les voitures circulant sur la voie publique. Ces vêtements vous rendent visible de loin grâce à des bandes rétro réfléchissantes. Ils sont portés afin d’aider les conducteurs et autres usagers à voir rapidement une personne évoluant à proximité de la chaussée, permettant ainsi de réduire les risques liés à une mauvaise visibilité.

EST-IL OBLIGATOIRE ?

Le gilet réfléchissant est un équipement listé par le Code de la route et est donc obligatoire pour tous les conducteurs. Dans un contexte professionnel comme privé, toute personne évoluant à pied à proximité d’une zone de trafic routier ou de danger temporaire doit porter un vêtement de signalisation. Ce dernier permet d’assurer une visibilité maximale à son utilisateur. En effet, les bandes réfléchissantes de ce type de vêtement sont spécialement conçues pour réfléchir et intensifier la lumière des phares de véhicules. Dans des circonstances où le danger lié la visibilité d’une personne est inexistant, le vêtement de signalisation n’est pas obligatoire.

QUELLES SONT SES CARACTÉRISTIQUES ?

Un vêtement haute-visibilité est doté de 2 à 4 bandes rétro-réfléchissantes qui sont obtenues grâce à une technologie dite de micro billes, ces bandes réfléchissent la lumière et peuvent donc être vues à plus de 250 mètres afin d’assurer la visibilité et donc la sécurité de la personne portant le vêtement de travail à bandes réfléchissantes. Ce dernier est toujours composé d’une matière haute-visibilité fluorescente.

La visibilité est définie en plusieurs classes, de 1 à 3. Les classes étant proportionnelles au risque présent, plus le risque est présent plus la surface du vêtement devra être occupé par des bandes réfléchissantes. Ainsi un vêtement haute-visibilité de classe 1 aura environ 15% de sa surface recouverte de matière fluorescente, alors qu’un vêtement de classe 3 aura 80% de sa surface recouverte par ce textile fluorescent. La mise à jour de la norme en 2013 indique que « les bandes horizontales doivent entourer le torse, les jambes et les manches« .

QUELLES SANCTIONS SI ON NE LE PORTE PAS ?

Ne pas être en possession d’un gilet de signalisation est considéré par la loi comme une infraction. Lors d’un contrôle par les forces de l’ordre, un conducteur encourt une contravention de 4e classe. Cela peut donc être un retrait de point assorti d’une amende de 135 €, pouvant aller jusqu’à 750 €.
Dans un cadre professionnel, le port du gilet est soumis à une autre réglementation : « toute personne intervenant à pied sur le domaine routier à l’occasion d’un chantier doit revêtir un vêtement de signalisation à haute visibilité de classe 2 ou 3 ». Le non-port du gilet de signalisation haute visibilité dans un milieu justifiant l’obligation de le porter peut être sanctionné d’un avertissement ou même d’une mise à pied. En cas de manquement répété à la sécurité, les sanctions peuvent s’alourdir.

PLUS D'INFORMATIONS ?

VOUS AVEZ UN BESOIN SPÉCIFIQUE?